Services de soins et d'accompagnement Mutualistes

Dentaire

Les maladies dentaires :

La carie

On appelle carie une maladie infectieuse de la dent qui endommage sa structure.
Une plaque dentaire est composée de bactéries, d'acides et de résidus d'aliments mêlés à la salive. Les bactéries transforment les résidus alimentaires en acides qui attaquent l’émail dentaire et provoquent la carie dentaire.

Formation d'une carieStade 1 : destruction de l'émail, pas de douleur.
Stade 2 : la dentine est agressée. Moins dure que l'émail, elle laissera la maladie s'étendre profondément. Le chaud, le froid, le sucré et l'acide peuvent provoquer la douleur.
Stade 3 : l'invasion bactérienne progresse et attaque la pulpe. De violents douleurs spontanées apparaissent, c'est la rage de dent.
Stade 4 : La prolifération bactérienne progresse vers les tissus qui environnent la dent (ligament, os, gencive). C'est l'abcès dentaire. Ce foyer infectieux peut être à l'origine de la pathologie à distance : les microbes peuvent migrer par voie sanguine dans tout l'organisme, le coeur, les sinus, les reins, les yeux, les articulations...

Haut de page

L'hypersensibilité

FroidEn France, près d’un adulte sur trois souffre d’hypersensibilité dentaire, qui se traduit par des douleurs et des gênes. L’hypersensibilité dentaire se traduit par des douleurs intermittentes et des gênes plus ou moins violentes.

Elles sont provoquées par :

- Des actions mécaniques, comme le contact avec les couverts, le brossage…
- Des actions thermiques comme le contact avec des aliments chauds ou froids ;
- Des actions chimiques comme le contact avec des aliments trop sucrés ou vinaigrés.

A l’origine de ces sensations douloureuses, on trouve toujours la même cause : la mise à nu de la dentine, la partie sensible de la dent. Cette zone riche en terminaisons nerveuses appelées tubuli dentinaires est normalement protégée par l’émail ou le cément, et la gencive. Mais différentes attaques (perte de l’émail, rétractation des gencives…) peuvent détruire le bouclier naturel de la dentine. Résultat : en contact direct avec l’extérieur, toute agression se traduit par une sensation douloureuse.

Mais quelles sont les causes de cette destruction des boucliers naturels de la dentine ?

On peut schématiquement les diviser en deux :

  • La destruction de l’émail
    L’usage d’un dentifrice trop décapant ou d’une brosse à dent trop dure, un brossage désordonné, la consommation de produits trop acides (sodas, jus d’agrumes, vin blanc…) ou encore des vomissements répétitifs (crises de foie et gastro-entérites chroniques) dégradent l’émail dentaire conduisant à son érosion. Au passage, notez qu’une limitation des produits acides épargnera aussi votre estomac !
  • La rétractation des gencives
    Concernant la rétractation des gencives, elle se produit inévitablement avec l’âge mais est accélérée dans les cas suivants : gingivites chroniques, mauvaise hygiène dentaire, technique de brossage mal adaptée. Parfois, des soins dentaires, tels que la pose de plombages, peuvent être à l’origine d’obturations non étanches et induire une rétractation des gencives. Certains médicaments comme les neuroleptiques ou les inhibiteurs calciques sont aussi responsables d’atteintes gingivales.

Quels gestes adopter pour réduire l’hypersensibilité ?

  • Evitez de vous brosser les dents trop vigoureusement ;
  • Brossez systématiquement chaque zone de la bouche, l’une après l’autre et toujours dans le même ordre, afin d’éviter d’agresser et de frotter excessivement certaines régions ;
  • Brossez vos dents avec un dentifrice à action désensibilisante ;
  • Utilisez une brosse à dents à poils souples ;
  • Pour savoir si vos dents sont bien brossées, fiez-vous à votre langue qui détecte immédiatement les zones encore rugueuses sur les dents ;
  • Evitez de vous brosser les dents pendant environ une demi-heure après avoir consommé des aliments ou des boissons acides, ceux-ci amollissent l’émail dentaire et le rendent très sensible aux influences mécaniques ;
  • Utilisez un rince-bouche ou un gel fluorés d’ordonnance spécialement conçus pour les dents sensibles.

En effet, une brosse à dents doit bien nettoyer la surface des dents tout en soignant la gencive. A ce titre, la partie de la dent au contact de la gencive (collet) est particulièrement à surveiller. En plus des sensations douloureuses, des collets dénudés sont la porte ouverte aux caries radiculaires - au niveau des racines - , car la dentine est ensuite attaquée par les bactéries de la plaque dentaire. Ces mêmes bactéries peuvent provoquer des inflammations et des irritations des gencives, conduisant à des saignements. Une sorte de cercle vicieux s’instaure alors : on évite les zones sensibles en se brossant les dents ainsi il y a encore plus de dépôts et la gencive continue de se retirer...

Sachez enfin qu’une hygiène buccale inadaptée peut aussi accroître les facteurs de risque d’apparition des maladies cardiovasculaires, du diabète et des accouchements prématurés. Par ailleurs, le système immunitaire et les voies respiratoires sont eux aussi directement influencés par la région bucco-dentaire et maxillaire. Alors pour prendre soin de votre santé, soyez dès aujourd’hui sensible à votre capital dentaire !

Haut de page

Le bruxisme

grincement de dentsLe bruxisme est une anomalie où la personne affectée se grince les dents. Le bruxisme se retrouve chez la plupart des êtres humains, mais souvent de façon légère, ou occasionnelle, et n’affecte pas la santé. Mais lorsque le grincement des dents arrive de façon plus fréquente, il peut éveiller des complications importantes, menant à des dommages graves au niveau des mâchoires et des dents.

Causes

Selon les recherches, la raison la plus probable qui cause le bruxisme est une mauvaise occlusion (alignement) des mâchoires du haut et du bas. Pour les gens qui souffrent de bruxisme la nuit, on pense qu’il y a de plus une contribution de problèmes de cycles sommeil.

Voici la plupart des causes soupçonnées de provoquer le bruxisme :

  • l’anxiété ou le stress;
  • une fermeture anormale des dents provoquée par des dents mal-alignées ou des dents absentes.

Symptômes

Puisque le grincement des dents se produit surtout durant le sommeil, les gens pourraient ne pas être conscients qu'ils en souffrent. Cependant une migraine ou une douleur aux mâchoires, surtout le matin, sont des symptômes indicateurs du bruxisme. Beaucoup de gens apprennent qu'ils grincent des dents par leurs conjoints qui les entendent durant la nuit.

Si le grincement des dents est soupçonné, il est conseillé de consulter un dentiste pour que celui-ci examine les signes du bruxisme, tel l'usure des dents ou le craquement de l’articulation.

Pourquoi le bruxisme est-il nuisible?

Le grincement des dents chronique peut fracturer, user ou même entraîner la perte d'une dent. Dans ces cas des traitements tels les couronnes, les ponts, les traitements de canal ou les implants peuvent être nécessaires.
Le bruxisme sévère peut non seulement endommager les dents, mais pourrait aussi dégrader l’état des mâchoires. Si ce n’est pas traité, ce problème peut aboutir à une perte partielle de l'ouïe, affecter l'articulation temporo-mandibulaire (ATM), ou même changer l'apparence du visage.

Traitements

Dans la plupart des cas, lorsque le bruxisme est léger, aucun traitement n’est nécessaire. C’est lorsque le grincement devient sévère et qu’il cause des dommages ou de la douleur qu’il faut intervenir :

  • réduire le stress;
  • réduire les aliments contenant de la caféine, tels le café, le chocolat ou les boissons gazeuses;
  • éviter de mastiquer des objets qui ne sont pas des aliments, comme par exemple un crayon;
  • s'entraîner à ne pas grincer les dents lorsqu'on en est conscient, si ceci arrive durant le jour;
  • se relaxer les muscles de la mâchoire le soir, avant de se coucher, en appliquant un torchon humide et chaud contre la figure devant l'oreille;
  • si aucune de ces méthodes ne fonctionne, le dentiste peut confectionner une plaque occlusale pouvant être portée la nuit durant les épisodes de grincement de dents;

Le bruxisme chez les enfants

15 à 33% des enfants se grincent les dents, et ceci arrive surtout durant la période d’éruption des dents. Ce genre de bruxisme survient plutôt durant le sommeil et beaucoup de parents le remarquent en entendant des bruits de grincement dans la bouche de l’enfant.
Il n'y a pas de traitements majeurs pour les jeunes enfants qui souffrent de bruxisme. Généralement ils perdent l’habitude lorsqu’ils atteignent l’adolescence.

Voici quelques conseils pour aider un enfant à diminuer le grincement des dents :

  • réduire le stress chez l'enfant, surtout avant le sommeil;
  • essayer de masser et de relaxer les muscles du visage;
  • s'assurer que la diète de l'enfant contient beaucoup d'eau car la déshydratation peut être en relation avec le grincement des dents;
  • demander à son dentiste de vérifier si l'enfant a des signes d’usure sur ses dents, causées par le bruxisme.

Haut de page

Précédent

Les avantages de notre réseau