Services de soins et d'accompagnement Mutualistes

 Janvier : Vos meilleurs boucliers anti-froid !

 

 

 

Vitamines et probiotiques : alliés essentiels de votre forme !

 

Pourquoi les vitamines et minéraux sont-ils si importants ?

Vitamines et minéraux participent au bon fonctionnement du métabolisme et à des processus importants dans l’organisme, notamment la protection des cellules contre le stress oxydatif. Or, aujourd’hui, certaines personnes n’atteignent pas les Apports Journaliers Recommandés (AJR) en certain micronutriments.

Que faire ?

Une alimentation équilibrée et un mode de vie sain sont indispensables pour une meilleure forme et des défenses naturelles plus efficaces. Mais on ne peut agir sur l’âge et il est difficile d’échapper aux désagréments de l’hiver. De même, les contraintes de la vie scolaire, professionnelle et familiale, l’urbanisation et le rythme soutenu de la vie moderne exposent à de nombreux stress. Pour aider les défenses naturelles, il est possible d’agir sur la flore intestinale, où plus des 3/4 des cellules immunitaires se concentrent. Cet ensemble de milliards de micro-organismes contient des bactéries bénéfiques qui déclenchent la production de globules blancs et d’anticorps. La prise de probiotiques bien choisis et dosés peut s’avérer efficace en stimulant la croissance des bonnes bactéries de la flore en intensifiant la  protection de l’organisme contre les agressions.
L’apport de vitamines et sels minéraux augmente la vitalité et le tonus général en agissant en complémentarité avec les probiotiques : ils aident à renforcer les  défenses naturelles.

Haut de page

 

Retrouvez la ligne après les fêtes :

 

Si le foie gras, le champagne et la bûche ont eu raison de votre ligne, voici quelques conseils et astuces pour retrouver tonus et légèreté et démarrer la nouvelle année en pleine forme tout en continuant à se faire plaisir.

1. J’adopte un comportement raisonnable

Pour retrouver son poids de forme, la meilleure solution est d’adopter un régime correspondant à notre style de vie et à nos envies.

2. Je ne saute pas de repas :

Au delà des carences engendrées pour l’organisme, vous risquez de «craquer» et donc de grignoter n’importe quoi quelques heures après avoir sauté un repas.

3. Je me bouge :

Il n’y a pas encore de recette miracle : plus vous bougerez et plus vous brûlerez de calories.
Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) rappelle que la nutrition s’entend comme l’équilibre entre les apports liés à l’alimentation et les dépenses occasionnées par l’activité physique.

4. Je continue à me faire plaisir

Se faire plaisir est important pour garder le moral. Vous continuez ainsi à partager des moments de plaisir et de convivialité, deux conditions essentielles pour la réussite d’un régime.

5. Je reprends de bonnes habitudes alimentaires

Débuter un régime et rompre avec ses habitudes alimentaires est souvent une tâche difficile. Au delà de la perte de poids, les objectifs visés sont d’aider le consommateur à renouer durablement avec de bonnes habitudes alimentaires, de le guider vers une nouvelle hygiène de vie et de l’aider à s’approprier les principes de base de l’équilibre alimentaire.

Haut de page

 

La nature au service de votre santé :

 

Malgré toutes vos précautions, la bise et le froid ont eu le dessus. Nez bouché et gorge qui pique, c’est la rhinopharyngite, qui empoisonne vos jours et vos nuits.
Faites appel à la nature.

Pourquoi les rhinopharyngites (qui combinent atteintes du nez et de la gorge) et les rhumes profitent-ils de l’hiver pour vous gâcher la vie ?

Tout simplement parce que le froid, les changements de température des locaux chauffés aux rues glaciales, la fatigue aussi abaissent vos défenses immunitaires. La porte est alors ouverte aux virus qui traînent un peu partout. Rhumes et rhinos étant très contagieux… vous n’y avez pas échappé ! Avant d’employer les grands moyens, pensez aux solutions naturelles.

Pourquoi la nature ?

Que vous ayez recours à l’homéopathie ou aux diverses aides naturelles, votre démarche a deux avantages non négligeables. D’une part, rien de toxique dans tout cela, pas d’incidents secondaires à craindre ni de dommage pour votre organisme. D’autre part, comme ce dernier aura vaincu les virus par lui-même, grâce au système immunitaire, il sortira de cette bataille renforcé. Autrement dit, vos défenses seront désormais mieux armées face aux prochains virus. Que du bonheur !
Enfin diffusez dans les pièces des huiles  essentielles (eucalyptus, pin, saro, lavande, lavandin, thym) pour assainir l’air et limiter la contagion. Et aérez régulièrement  la chambre et toute la maison.

Haut de page

 

Se protéger du soleil, même en hiver !

 

Plus l’altitude est élevée et plus l’atmosphère qui nous protège des Ultraviolets est fine. À la montagne, l’hiver, les rayons de soleil se   réverbèrent sur la neige ce qui augmente leur action néfaste sur la peau et les yeux… On veille donc à se protéger convenablement.

Conseil n°1 :

Se munir de crème solaire… Dans les poches de sa combinaison, on glisse un tube de crème haute protection pour se protéger d’un ensoleillement particulièrement fort. L’idéal ?  Choisir des produits conçus spécialement pour la montagne.

Conseil n° 2 :

…et s’en remettre tout au long de la journée. Parce que les UV sont particulièrement puissants, on pense à se remettre régulièrement de la crème, surtout si on a transpiré. Toutes les deux heures idéalement.

Conseil n° 3 :

Ne pas oublier les zones fragiles. Le nez, le front, les oreilles sont particulièrement bien exposés aux UV.

Conseil n° 4 :

Soigner ses lèvres. La bouche souffre des UV mais aussi du froid, du vent… On utilise un stick spécialement conçu pour les skieurs, très nourrissant et d’un facteur de protection solaire (FPS) 30 minimum.

Conseil n°5 :

Éviter les déjeuners au soleil. Pique-niquer sur les   pistes et sur les terrasses des   restaurants d’altitude fait partie des petits plaisirs des sports d’hiver. Mais attention aux fâcheuses conséquences si on ne se protège pas convenablement.

Conseil n°6 :

Porter un bonnet. Péruvien, à pompon, en polaire… Quel que soit le style choisi, couvrir sa tête est vivement recommandé.

Conseil n°7 :

S’équiper de lunettes enveloppantes… On opte pour des lunettes enveloppantes qui épousent la forme du visage,     laissent passer peu de lumière et donc d’ultraviolet.

Conseil n°8 :

 … avec des verres très protecteurs. Pour les conditions extrêmes comme les sports de montagne, la catégorie 4 est recommandée. Elle filtre à 100% quasiment presque tous les ultraviolets et laisse passer très peu de lumière.

Conseil n°9 :

Même bronzée, toujours continuer à se protéger. Si une peau hâlée risque moins d’attraper de coup de soleil, elle est toujours exposée au risque de vieillissement cutané et de cancer. Il est donc nécessaire de lui mettre aussi de la crème solaire.

Conseil n°10 :

Nourrir son épiderme avec des masques hydratants. Une fois rentrée des pistes, on se pose un masque pour réhydrater la peau qui a souffert du froid, du vent, de la neige.

Haut de page

 

Soins doudounes pour la peau :

 

Non, décidemment le froid n’est pas le  partenaire idéal de notre peau. Usez et abusez des soins doudounes pour la    protéger !

Nettoyez délicatement :

misez sur les soins non irritants, les savons surgras qui conservent le film hydrolipidique de la peau.

Hydratez profondément :

des soins visage et corps particulièrement nourrissants pour éviter rougeurs et tiraillements.

Protégez efficacement :

les zones fragiles particulièrement exposées comme les mains et les lèvres. Renouvelez aussi    souvent que nécessaire.

Haut de page

 

Sans oublier les pieds :

 

Nos pieds méritent toute notre attention, bien que la plupart du temps, nous les négligeons.

Après une toilette minutieuse des pieds, il faut les hydrater convenablement. Si la peau est sèche, voire crevassée, il faut gommer et poncer les zones difficiles : orteils, talons, zones de frottements..

Enduisez ensuite le pied avec une crème adaptée en massant pour faire pénétrer complètement.
Attendez le séchage complet avant d’enfiler bas et chaussettes.

Renouvelez l’opération régulièrement pour conserver un épiderme souple et éviter l’apparition de corne, de durillons ou cors.

Haut de page

 

Unifiez votre peau en toute légèreté !

 

Pour sublimer votre teint en été ou prolonger l’effet bonne mine tout au long de l’année, il n’y a qu’un réflexe à adopter : les crèmes teintées.

Le bon usage des soins teintés : faites le bon choix

Veillez à choisir une teinte ton sur ton par rapport à votre carnation. Vous pouvez aussi miser sur un demi-ton plus clair si votre visage est très bronzé. Mais attention à ne pas tricher dans un sens ou dans l’autre, cela se remarquerait aussitôt.
Si les cernes et les poches peuvent légèrement s’estomper avec le bronzage, ils marquent notre fatigue. Sous les yeux, ne choisissez pas une teinte trop claire d’anti-cernes, au risque de les rendre encore plus visibles.

Adoptez les bons réflexes

Tous les soins teintés contiennent des mini-nacres et des actifs « flouteurs », qui donnent un éclat nouveau au visage, sculptent les volumes et dissimulent les ombres. Veillez donc à avoir la main légère et n’oubliez pas d’étaler votre soin sur le cou et le décolleté pour un teint unifié.
Appliquez-le du bout des doigts comme une simple crème », d’autant que sa texture fondante facilite l’application et rend le résultat homogène.
Masquez les petits défauts avec un anti-cernes après l’application de votre crème teintée et non avant comme avec un fond de teint.
N’utilisez pas de poudre en complément, le teint deviendrait trop lourd et la peau perdrait de sa transparence. Si vous avez tendance à briller, préférez les feuilles de papier matifié qui absorbent l’excès de sébum.

Haut de page

Les avantages de notre réseau